Header

Hauptnavigation

La façon de le dire

Logo Randbemerkung

Il arrive que nous soyons confrontés à des défauts de communication. Incompréhension, agressivité, nous avons tous connu des moments de détresse dans le communiquer avec autrui. «Quoique vous pensiez, le mieux est de le dire avec les bons mots» (William Shakespeare). D’accord, mais il n’est pas facile de convertir nos pensées en paroles. Il n’est pas facile de les exprimer de telle manière que notre interlocuteur puisse les comprendre totalement. Ce que vous dites peut ne pas être compris comme vous le croyez.

Le grand défi de la communication réside dans le fait de parler de notre monde intérieur, notamment de nos sentiments, de nos émotions et de notre perception du monde. Il n’est pas facile de mettre des mots sur tout ce que nous ressentons et il est parfaitement impossible d’avoir le contrôle sur ce que nous allons générer chez les autres en communiquant. La communication humaine est tellement complexe, qu’elle ne dépend pas seulement de nos «bons ou mauvais» mots mais aussi de l’expression de notre visage, notre regard, notre attitude… Sans pour autant renoncer à communiquer, nous devons être attentifs au moment, au lieu et à l’interlocuteur. Ne devons-nous pas aussi nous efforcer à toujours essayer de dire ce que nous voulons exprimer réellement. C’est ce que je recherche dans mes échanges avec autrui. Je n’accepte plus l’agressivité facile, mais la communication qui m’enrichie autant que la personne en face de moi.

Aurélie Ethuin-Lanoy