Nouvelle cheffe de la plateforme jeunesse

Eglise catholique-chrétienne de la Suisse
Conseil synodal
Ressort Jugend
Curé Christoph Schuler
Kramgasse 10
3011 Berne
079 560 48 79

Berne, le 20 novembre 19

 

Communiqué de presse: Nouvelle cheffe de la plateforme jeunesse dès 1er décembre 2019

 

Stefanie Arpagaus dirige dorénavant la plateforme jeunesse

Les bonnes idées deviennent de beaux souvenirs

La place de la direction de la plateforme Jeunesse de l’Eglise catholique-chrétienne a pu être repourvue pour le début décembre. La bernoise Stefanie Arpagaus (30) continuera le travail de mise en place de la curé Antje Kirchhofer qui a démissionné de son activité auprès du travail national pour la jeunesse après avoir repris la cure de Schönenwerd-Niedergösgen. Cependant, le taux d’occupation a été réduit à 20% en vue de mettre en pratique la mission de faire des économies de la dernière session du Synode national à Lancy par la plateforme jeunesse également. Le curé Christoph Schuler, Conseil synodal compétent pour le domaine de la Jeunesse et président de JUKO – Jugendkoordination des Bistums, a parlé avec elle.

Christoph Schuler: Stefanie Arpagaus, vous êtes domiciliée à Liebefeld près de Berne, mais votre dialecte révèle une autre origine.

Stefanie Arpagaus: (rit) Oui, j’ai grandi à Zofingen, dans le canton d’Argovie. Dans ma jeunesse je me suis engagée de manière bénévole auprès de la paroisse réformée et j’ai coorganisé régulièrement des rencontres pour les jeunes. A cette période, j’ai également participé à divers camps de vacances organisés par la paroisse réformée. Je garde les meilleurs souvenirs de ces camps.

Vous unissez cette nouvelle activité avec vos études de travail social à la Haute Ecole de travail social à Berne. Ceci est une deuxième formation :

Exactement, en 2009 j’ai terminé une formation de spécialiste du commerce de détail et à la suite j’ai travaillé presque dix ans dans diverses branches dans le commerce de détail. Il y a tout juste 4 ans je suis partie en Thaïlande et j’y ai enseigné l’anglais à de jeunes moines. Cette période m’a beaucoup marquée et pendant ce voyage je me suis rendu compte que j’aimerais collaborer plus étroitement avec les êtres humains. J’ai décidé de faire une première formation continue en management de travail bénévole. Pendant cette formation ma curiosité s’est réveillée encore et m’a amenée à la décision que j’aimerais dorénavant être active dans le domaine social. Pour cette raison, j’ai rattrapé l’été dernier la maturité professionnelle et j’ai commencé en septembre mes études de Bachelor en travail social auprès de la BFH.

Avez-vous du temps pour des hobbies pendant vos études?

Dans mes loisirs j’aime bien me promener avec notre chien, je fais du yoga et j’entreprends quelque chose avec mes amis et ma famille. En ce moment, les études prennent naturellement beaucoup de mon temps.

Comment allez-vous mettre en pratique votre expérience en tant que nouvelle cheffe de la plateforme jeunesse?

Je me réjouis d’une activité passionnante en tant que cheffe de la plateforme jeunesse de l’Eglise catholique-chrétienne, du travail avec les jeunes et de la possibilité d’apporter désormais mon savoir à des projets palpitants pour la jeunesse pour que les bonnes idées deviennent de beaux souvenirs pour les jeunes.

Nous vous souhaitons tout de bon pour votre activité et nous réjouissons déjà de faire beaucoup de rencontres positives.