Sacramentaux

En plus des sacrements, beaucoup d’Eglises pratiquent les sacramentaux. Ils correspondent en général à un rite de bénédiction symbolique. Lorsque on a commencé dans l’Eglise occidentale du 12ème siècle à mettre en valeur les sept sacrements et à déterminer leur succession, il y en avait plus de trente, comme l’ordination au monachisme, le sacre d’un roi ou les obsèques, on a appelé ces derniers “petits sacrements”, “sacramentaux” ou “bénédictions”.

Dans l’Eglise catholique-chrétienne par exemple, on y compte la bénédiction des bougies, des maisons, ou des récoltes ; mais aussi l’institution au service de la lecture, ou l’institution en tant que conseillère ou conseiller de paroisse. Les sacramentaux concernent les personnes et les choses. L’évêque Harald Rein est d’avis que tous les actes liturgiques qui concernent les personnes devraient être appelés sacrements, et que ceux qui concernent les choses devraient être appelés sacramentaux. Ceci aurait une conséquence directe pour la thématique de la bénédiction des couples de même sexe.

Bénédictions

Bénédictions

Une bénédiction peut être une partie ou l'expression d'un sacrement (par exemple la bénédiction nuptiale) ou d'un sacramental (par exemple...
Lire plus
Première communion

Première communion

La première réception des dons eucharistiques conclut l'initiation sacramentelle.On le perçoit clairement lors de l'initiation des adultes : une seule...
Lire plus