Actualités du Conseil synodal

Communiqué du Conseil synodal du 25 mars 2022

Lors de leur session du 25 mars 2022, l’évêque et le Conseil synodal ont eu à traiter de nombreuses affaires. En présence du vice-président du Synode, le curé Nassouh Toutoungi, l’instance s’est principalement consacrée aux préparatifs de la 155e session du Synode national.

L’évêque et le Conseil synodal ont approuvé les comptes 2021 à l’attention du Synode national et décidé du budget 2023, également à l’attention du Synode national.

Depuis de nombreuses années, des paroisses de l’Eglise catholique-chrétienne de la Suisse et de l’Alliance des Eglises évangéliques luthériennes en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein sont liées entre elles. Les deux directions d’Eglise ont mis en place une commission mixte de dialogue qui a élaboré un guide pastoral. L’évêque et le Conseil synodal ont décidé de proposer l’approbation de ce guide par le Synode national.

Diverses commissions doivent être élues par l’évêque et le Conseil synodal, notamment « Être Partenaires », le comité des médias, la commission de l’œuvre d’entraide pour les enfants et la jeunesse de l’Eglise catholique-chrétienne de la Suisse, et la “commission d’équivalence”. Le Conseil synodal n’a pas eu connaissance de démissions, toutes les personnes élues jusqu’à présent ont donc été confirmées dans leur mandat pour la nouvelle période législative.

Le Conseil synodal et l’évêque ont par ailleurs décidé d’engager deux personnes pour une durée limitée jusqu’à fin 2022. Le curé Peter Grüter soutiendra la rédaction du “Christkatholisch” à hauteur de 20% et la prêtre Sarah Böhm-Aebersold sera chargée des archives, de la correspondance en anglais et de mandats spéciaux au secrétariat épiscopal au Willadingweg à Berne à hauteur de 20% environ.

Le 15 mai 2022, le peuple suisse se prononcera sur le don d’organes. L’évêque et le Conseil synodal ont décidé de ne pas prendre position en raison de la position traditionnellement libérale de notre Eglise.

Le Conseil synodal et l’évêque avaient promis il y a longtemps déjà à la paroisse de Thoune le résultat de l’Offrande diocésaine 2022 pour son projet de construction. Le conseil de paroisse a maintenant retiré sa demande, car il a été chargé d’élaborer une alternative. Comme les projets d’Offrande diocésaine suivants n’ont pas pu être avancés, l’évêque et le Conseil synodal ont décidé, en raison de l’actualité, d’utiliser le produit de la collecte pour les personnes réfugiées de la guerre en Ukraine. La Confédération et les cantons versent certes des contributions financières aux personnes concernées, mais celles-ci ne suffisent souvent qu’à couvrir les besoins les plus élémentaires. Le résultat de la collecte doit permettre de soutenir des projets en Suisse en rapport avec l’accueil des personnes réfugiées ainsi que des paroisses catholiques-chrétiennes et des familles qui accueillent des personnes ayant dû fuir d’Ukraine.

Mars 2022
Évêque et Conseil synodal